Entreprenariat jeune en Afrique : La création d’emplois et l’autonomisation au centre de la 5ème édition de la TEF 2019

Germain Salla, Directeur de l’IMP de Douala : « L’Afrique doit former les jeunes pour sa propre économie »
août 30, 2019
Transports et logistique en Afrique : La montée en puissance du volume de marchandise transportable crée des opportunités d’investissement
novembre 13, 2019

Entreprenariat jeune en Afrique : La création d’emplois et l’autonomisation au centre de la 5ème édition de la TEF 2019

Au cours  de la 5ème édition du Forum d’Entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu (TEF) qui s’est clôturé récemment, cinq présidents africains et des milliers de jeunes entrepreneurs africains ont convergé vers le rassemblement le plus influent de l’écosystème de l’entreprenariat africain. La création d’emplois et l’autonomisation des jeunes ont été les principaux thèmes abordés lors du forum. A l’avant-garde du plaidoyer en faveur de l’entreprenariat comme catalyseur de la transformation économique de l’Afrique, la Fondation Tony Elumelu a organisé les 26 et 27 juillet 2019 un forum de deux jours à l’hôtel Transcorp Hilton à Abuja, siège du gouvernement nigérian. L’événement a réuni plus de 5000 participants de 54 pays africains, dont des représentants des 7 521 bénéficiaires du Programme d’Entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu.

Plus de 60 intervenants mondiaux des secteurs public et privé de 03 continents ont participé à des master classes, des séances plénières et des débats interactifs axés sur la génération d’idées et la définition de mesures concrètes que l’Afrique doit mettre en œuvre pour autonomiser sa jeunesse et accélérer son développement. Les invités ont échangé directement avec de jeunes entrepreneurs venant des 20 pays africains où UBA est présente, qui ont présenté leurs produits et solutions innovants sur à UBA Marketplace, animé par la banque africaine de référence mondiale, United Bank for Africa (UBA).

Animé par le journaliste américain et animateur de l’émission de CNN, Fareed Zakaria GPS, le débat présidentiel, qui a constitué le point marquant de cet événement de deux jours, visait à tracer la voie à suivre pour éradiquer la pauvreté en Afrique par la création d’emplois. On a compté parmi les leaders du secteur public, le président rwandais Paul Kagamé, le président sénégalais Macky Sall, Sénégal , le président congolais (RDC) Félix Tshisekedi, le vice-président nigérian Yemi Osinbajo , et Honorable Ruhakana Rugunda, Premier ministre ougandais. Par leur présence, ils ont rehaussé l’éclat de l’événement.Parmi les sujets abordés, les soins de santé dans la transformation économique du continent. Un sujet largement battu en brèche par d’éminentes personnalités du monde des affaires et de la santé. Profitant de cette occasion, Tony Elumelu a réitéré le rôle de la technologie en tant qu’instrument clé dans l’accélération du développement en citant TEFConnect, la plateforme de réseautage numérique pour les entrepreneurs africains lancée par la Fondation Tony Elumelu en 2018. Avec plus de 500 000 utilisateurs enregistrés, le hub fournit une plate-orme aux entrepreneurs pour nouer des partenariats d’affaires quel que soit leur situation géographique.

L’impact de la Fondation Tony Elumelu sur la jeunesse africaine n’a pas échappé au gouvernement nigérian. Et le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo, a tenu à le faire savoir. « En suscitant cette intervention, Tony Elumelu nous a obligés à nous concentrer sur ce qui compte vraiment, notre jeunesse et leurs rêves. Le message adressé aux géants des affaires émergents d’Afrique est clair: comment et comment pouvez-vous contribuer, comme Tony Elumelu, à autonomiser la prochaine génération, l’aidant à réaliser ses propres rêves? », va-t-il souligner. Le forum s’est achevé par une visite de UBA Marketplace, où des entrepreneurs de tout le continent ont exposé leurs produits. Un concours de pitch a vu le vainqueur remporter une subvention de 5 000 dollars offerte par United Bank for Africa (UBA).Le Cameroun etait representé par le jeune entrepreneur, Bruno Zuo, qui fait dans les systèmes securité pour le tracking de voiture. Plus de 60 entrepreneurs et mentor camerounais on fait le voyage pour participer à ce grand événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *